04 janvier 2016

Kate Morton - Le jardin des secrets

Kate Morton - Le jardin des secrets

1540-1

1913. Sur un bateau en partance pour l'Australie se trouve une petite fille de quatre ans, seule et terrorisée. Le navire lève l'ancre et elle se retrouve à Brisbane. Si le secret de son débarquement est religieusement gardé par ses parents adoptifs, ceux-ci décident, le jour de ses 21 ans, de révéler à Nell les circonstances étranges de son arrivée dans la famille. Les questions se bousculent : qui est-elle ? D'où viennent ses souvenirs ? Que représente le livre trouvé dans sa petite valise, seule relique d'un passé perdu ? Bouleversée, ce n'est que des années plus tard qu'elle entreprend le voyage vers ses origines. Une quête difficile pour lever le voile sur près d'un siècle d'histoire familiale...


 

 

Kate Morton, une jolie découverte de ces vacances de Noël. Le Jardin des Secrets nous emporte dans des temps anciens et des pays (plus ou moins) lointains à la poursuite d'un bon vieux secret de famille. De 1900 à 2005, des Cornouailles à Brisbane, on suit 3 points de vue entremêlés. L'histoire de 3 femmes qui se rejoint autour d'un mystère, celui de la petite Nell débarquée seule à 4 ans en Australie, sans aucun souvenir, receuillie par un couple en mal d'enfant. L'écriture est fluide, le livre est imposant mais se lit bien (2 jours pour ma part...). Il y a donc Nell que l'on aperçoit petite fille, jeune fille, puis femme d'âge mûr à la recherche de ses origines. Il y a Cassandra, sa petite fille, qui va poursuivre la quête de sa défunte aïeule, on la découvre enfant, on la retrouve adulte. Et enfin Eliza, cette enfant du début du siècle dont on nous narre l'histoire dans les bas fonds de Londres, cette conteuse file rouge que l'on cherche à rattacher aux deux premières. Les époques sont bien campées, les décors aussi. Instantanément sous la plume de l'auteur on sent alternativement la chaleur sèche australienne, l'humidité anglaise, la crasse des docks londoniens, on entend les navires siffler, et la porcelaine tinter à Blackhurst. S'il y avait des reproches à faire à ce livre, ce serait quelques longueurs. Avec les différentes histoires d'Eliza, Cassandra et Nell qui nous sont rapportées en parallèle, on devine, on avance plus vite que les protagonistes dans la résolution du mystère. J'ai regretté également de ne pas avoir fait plus ample connaissance avec les soeurs adoptives de Nell et de ne pas avoir plus plongé dans son enfance australienne. Le livre est déjà dense, tout un pan de la vie de Nell comme celle de Cassandra ne sont qu'effleurés, c'est un peu dommage. Quelques détails enfin à la résolution du secret nous sont laissés à supposer, comme l'identité de la personne qui recherchait Nell à Maryborrough à son arrivée et le rapport inattendu des parents adoptifs australiens avec l'Angleterre.

En feuilletant ce livre à la librairie, j'ai hésité avec d'autres Kate Morton, je crois que j'ai trouvé un bon filon de sagas familiales à secrets.

Posté par LucileLand à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,